Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Des mugs estampillés Niort-Marais Poitevin, c’est collector !

Curiosité Jennifer - conseillère en séjours Par Jennifer - conseillère en séjours, le 17 mars 2017

Cette semaine, nous accueillons avec grand plaisir à la boutique de l’Office de Tourisme, une collection privée spécialement créée pour l’Office de Tourisme, une gamme de quatre mugs personnalisés à l’image de Niort et du Marais Poitevin.
Monsieur André, artiste peintre aquarelliste, a spécialement dessiné pour nous deux vues du Marais Poitevin. Nous avions déjà eu un réel coup de cœur pour le donjon et les halles de Niort qu’il avait croqué avec ses yeux de dessinateur. Nous lui avons demandé de représenter deux vues de Coulon et d’Arçais en se rendant sur le terrain. 
Nous avons eu l’idée de proposer une gamme sympathique aux couleurs de notre territoire. Je vous propose au travers de cette interview de faire connaissance avec notre artiste et de découvrir les photos de nos nouveaux produits.
Allez, c’est parti !

1. Monsieur André, on m’a soufflé à l’oreille que vous étiez arrivé il y a 14 ans à Périgné. Etes-vous originaire de notre belle région ? Parlez-nous de vous en quelques mots.
Venant de Savoie, en passant par Lyon, j’ai découvert et apprécié immédiatement cette belle région de l’ouest en 2002 : villages et petites villes actives, belles pierres préservées, campagne paisible. Seules m’ont parfois manqué quelques montagnes pour me repérer en levant les yeux, en vélo ou à pied dans la campagne.

2. Comment vous est venu cette envie de créer, dessiner, peindre des aquarelles et à quel âge avez-vous commencé le dessin ?
J’ai vraiment appris à dessiner et à utiliser l’aquarelle pendant mes études d’architecte, à Grenoble, à partir de 18 ans seulement. C’était des techniques à maitriser pour ce métier, mais c’est vite devenu un peu plus, un vrai plaisir. J’ai donc beaucoup dessiné et peint pendant ces années d’études ; j’ai ensuite dessiné « en pointillé » jusqu’en 2013. J’ai racheté un carnet, un crayon et une gomme pour recommencer en croquant sur place, vers Saint-Nazaire où je travaillais, la mer et les bateaux ! Et la redécouverte du croquis fait sur place, pendant des petits moments « entre parenthèses ».

3. Quels sont les paysages, les ambiances de rue, les lieux insolites ou mêmes les villes que vous avez traversées et quelles sont celles qui ont le plus marqué votre esprit ?
J’aime beaucoup m’installer au coin d’une rue simple qui photographiée manquerait peut-être d’originalité, mais que le dessin, le croquis, peut faire parler d’elle. Un bâtiment isolé, remarquable, est plus délicat à saisir « mis en scène » pour ne pas apparaitre comme une statue ou un trophée de croqueur. Mon habitude de dessiner les villes me fait découvrir, quelles que soient leur taille ou leur renommée, des décors intéressants. Au cours des trois dernières années, les lieux qui m’ont le plus enchanté en dessinant sont Central Park à New-York, Le jardin de l’école des beaux-arts à Milan, le centre de Manchester, mais aussi les magasins dont j’ai croqués les rayons à Niort, Melle, La Rochelle.

4. Quels sont, selon vous, les lieux incontournables sur le territoire Niort-Marais Poitevin et la vallée de la Sèvre Niortaise ? Avez-vous de nouveaux projets d’aquarelles sur ces différents lieux ?
A Niort, j’ai déjà croqué un bon nombre de rues et de bâtiments intéressants (le donjon, l’hôtel de ville, les halles, le Passage du Commerce, le Pilori…), mais je les « redessine avec plaisir ».
J’ai dessiné un peu dans le Marais, en particulier les ports de Coulon et d’Arçais, mais je vais consacrer quelques journées d’été à compléter mes carnets d’observation.

5. Je sais que vous affectionnez particulièrement les halles de Melle. Vous avez d’ailleurs fait une représentation très vivante et réaliste des halles de Niort à notre plus grand plaisir. Nous aimons beaucoup cette représentation de notre cœur de ville où chaque jour une effervescence règne les jours de marché. Nous avons d’ailleurs choisi cette magnifique carte postale dans notre sélection à la vente à la boutique de l’Office de Tourisme Niort-Marais Poitevin. Qu’est-ce que vous inspire cet édifice ?
Le bâtiment est imposant, représentatif de l’architecture « moderne » et élégante, en fonte du 19ème siècle.
La lumière intérieure abondante, sans être crue, du fait du maillage de la structure fine renforce l’animation de l’activité des étals : La lumière du soleil est comme découpée et multiple. C’est un lieu vraiment vivant dont la fonction traverse le temps et le samedi matin, c’est vraiment le cœur battant de Niort. Dans mon imaginaire, la ville s’organise encore aujourd’hui entièrement autour de ces halles.

6. Vous avez représenté de grands édifices niortais comme le donjon et l’hôtel de ville, tel un architecte. Quel est votre secret pour que ces monuments soient aussi vrais que nature ? Quels conseils donneriez-vous à des passionnés de dessin qui n’osent pas franchir le cap de reprendre des cours assidus pour qu’ils puissent débuter simplement leur envie de créer ?
Ce qui me facilite vraiment le travail, c’est d’être à l’aise avec la représentation en volume, la représentation en perspective, et contrairement à une idée que je rencontre souvent, cela s’apprend et ce n’est pas très compliqué, pas plus que le tricot ou la mécanique !
Mon conseil : essayez, vous ne risquez rien ! … ou plutôt si, de gâcher quelques feuilles, mais gardez les bien toutes. Vos progrès visibles vous encourageront à continuer et feuilletez des bouquins ou des blogs de croquis : j’apprends beaucoup en regardant d’autres « urban sketchers ».

7. Nos visiteurs apprécient beaucoup votre représentation du dragon niortais. Que vous inspire ce dragon ? Vous demande-t-on parfois d’expliquer les aquarelles que vous immortalisez sur votre carnet à croquis ?
Sympathique ce dragon ! Quand on arrive à Niort, sa statue « grandeur nature » impressionne et amuse. C’est une référence historique et un décor qui me transporte dans un univers de contes pour enfants.

8. Vous aimez les lieux qui grouillent et pourtant vous avez accepté de nous représenter le Marais Poitevin que nous affectionnons particulièrement. Nous sommes très fiers des deux visuels que vous nous avez proposés sur Arçais et Coulon. Lieu de quiétude et de tranquillité en basse saison et lieu de rencontre et d’animation l’été, pensez-vous retournez dans le marais pour dessiner ? Comment voyez-vous le marais avec vos yeux d’artiste ?
Dans le marais, le plus étonnant et intéressant dans mon expérience de dessin, c’est ce que je n’ai pas encore réussi à exprimer comme je le ressens : le charme des paysages verts luxuriants, les visages énigmatiques des têtards et la puissance d’évocation poétique des vaches qui paissent sur leurs « îles » luxuriantes.

9. Cette année, nous avons préparé une belle surprise à nos clients. Ces aquarelles ne seront plus uniquement sur des cartes postales. Nous les invitons à prendre place sur une jolie collection de mugs qu’il plaira de s’offrir ou d’offrir à ses proches à l’occasion d’un évènement particulier. Je terminerai cette interview par uniquement une question qui me tient à cœur. Je sais que vous animez des ateliers en expliquant votre méthode de travail et l’envers du décor. Monsieur « Croctoo » ou plutôt croque-tout, accepteriez-vous de venir au cours de la saison dessiner dans notre Office de Tourisme afin de mettre en lumière, au travers d’une aquarelle, notre métier et nos valeurs. L’Office de Tourisme, lieu de rendez-vous, d’échanges et d’informations : nous serions ravis que ce lieu grouille de monde un jour de juillet et que vous immortalisiez notre activité.
Merci pour l’invitation et avec plaisir, dans ce bel espace ancien et toujours vivant, à nouveau « moderne », comme j’aime !
A bientôt donc !

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Français
  • English