Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Du Coq à l’Âne : « Âne » pas manquer !

Nature Eva - Etudiante en e-tourisme Par Eva - Etudiante en e-tourisme, le 21 avril 2016

Et c’est parti pour le 3ème parc animalier partenaire de l’Office de Tourisme que nous vous présentons ce mois-ci dans le blog ! Aujourd’hui, je vais vous faire découvrir la structure « Du Coq à l’Âne » de Christelle et Olivier, ainsi que leurs deux enfants Quentin et Eliot et deux autres acolytes nommés Maguy et Virginie.  « Du Coq à l’Âne », c’est à la fois une asinerie, une savonnerie, mais aussi la possibilité de faire des rando’ânes de 4, 6 ou 8 km (de 1h à 2h) et des baptêmes à dos d’âne de 15 mn (avec diplôme et récompense à la fin). Et c’est pas fini ! Vous y trouverez aussi des chambres d’hôtes au nombre de quatre, une yourte et un hébergement insolite (ressemblant à une petite cabane), ainsi que trois emplacements pour les camping-cars. Tout cela en une structure, c’est génial non ?

Petite présentation 
Sur un site de presque neuf hectares, « Du Coq à l’Âne » vous accueille avec leurs vingt-neuf ânes composés d’ânes de randonnées, d’ânesses laitières, de deux baudets du Poitou (des étalons), de trois ânes miniatures (de vrais minimoys !), mais aussi des ânons et des ânes de prêt. Il y a également une mini-ferme où vous trouverez de nombreuses races de poules (comme les poules de Marans) ; des chèvres ; des moutons et un cochon mangalitza, proche de la famille des sangliers, prénommé Rillette (trop rigolo !). Seul, en famille ou bien entre amis, venez déambuler dans le parc pour tout connaître sur les ânes. D’autant plus que « Du coq à l’Âne » possède six des sept races d’ânes existantes.

Hormis le parc animalier, cet établissement est également connu pour sa savonnerie créée à base de lait frais d’ânesse et de colorants et parfums de synthèse d’origine française. Ce sont les seuls producteurs de savon au lait frais d’ânesse provenant de leur élevage, situé dans le Marais poitevin. Ne manquez surtout pas, chaque après-midi, la traite des ânesses à 14h et la fabrication de savon au laboratoire de 14h à 18h. Vous pourrez alors y avoir de A à Z la production d’un savon à base de lait frais d’ânesse, tout juste récolté.

Les nouveautés 2016
Du « Coq à l’Âne » a décidé cette année de rafraîchir son établissement, mais attention pas n’importe comment : en western. Shérif, cowboy, cabane style mini-ranch feront désormais partie du décor. D’autant plus que cette année, un nouvel âne est arrivé et devinez son nom ? Cactus ! En harmonie avec le thème. Toujours dans les nouveautés, des tables de pique-nique ont été installés pour pouvoir manger aux côtés des baudets et autres races d’ânes du parc (avec Rillette aussi, bien entendu !). Petits et grands, vous trouverez des jeux géants en bois avec le fameux lancer de fer à cheval, le jonchet (Mikados), du tir à l’arc... Concernant le parcours dans le parc animalier, vous pourrez cette année, à l’aide de panneaux pédagogiques, découvrir le parc avec des explications ludiques sur les thèmes de l’alimentation, la reproduction, la gestation, la lactation… De quoi être incollable sur les ânes !

Les âne-cdotes d’Eliot 
Saviez-vous qu’une ânesse produit sept litres de lait par jour, mais qu’il est possible en général d’en récolter qu’un litre ou deux ? De plus, l’ânesse n’est pas comme la vache, c’est-à-dire qu’elle ne produit pas du lait en permanence. Elle va en produire durant la première année où elle aura eu son ânon, mais lorsqu’elle sera séparée de lui, elle n’en produira plus. En revanche, une ânesse peut se traire n’importe quand. Elle n’a pas vraiment « d’heures fixes » et parfois il est même possible de ne pas la traire. Durant ma visite, Eliot m’a expliqué que le lait d’ânesse est excellent pour la peau et qu’il est aussi possible de le boire. Ce lait est pourvu d’étonnantes vertus pour la digestion, apporte de nombreuses vitamines et minéraux, mais est aussi parfait pour le teint (d’où Cléopâtre et ses bains de lait d’ânesse).

Mon coup de cœur
Si vous avez la chance de visiter ce parc, ne repartez surtout pas les mains vides ! Direction la boutique où de nombreux savons n’attendent qu’à vous frotter le dos ! D’ailleurs, j’ai craqué pour un savon biologique au lait frais d’ânesse et huile d’argan. Mais le must, c’est qu’au dos de l’emballage, vous savez de quelle ânesse provient le lait de votre savon ! Alors, merci à l’ânesse « Nénette » de rendre ma douche agréable tous les matins !

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Français
  • English