Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

La fête de la musique avec le groupe niortais Lakaz

Expérience Julien - Animateur web Par Julien - Animateur web, le 17 juin 2014

La Fête de la musique, c’est pour ce week-end, le 21 juin exactement. Une bonne occasion pour sortir dehors et profiter des nombreux concerts organisés gratuitement un peu partout. Pour moi la Fête de la musique, c’est l’opportunité de découvrir des nouveaux groupes. Des groupes que je ne serais pas forcément allé voir en concert dans une salle. J’ai par exemple connu le groupe électro rock niortais I’m not even a DJ l’an dernier. Je vous le conseille !

Cette année, la programmation niortaise est une nouvelle fois très variée, il y en aura pour tous les goûts. Parmi cette programmation, le groupe LAKAZ. Ce n’est pas la première fois que je vois ce nom et j’ai eu envie d’en savoir plus sur ce groupe. Après quelques visionnages de vidéos sur Youtube et un son qui me plaisait bien, je rentre en contact avec le groupe. On se donne rendez-vous un midi à la terrasse d’un café. Place aux présentations.

Le groupe Lakaz est composé de 4 membres. Il y a Jean-Christophe (chant, guitare rythmique et écriture), Matthieu (basse), David (batterie) et Pierre (guitare acoustique, ukulélé et chœurs) qui ne peut pas se joindre à nous pour l’interview.

1 - Comment s’est créé le groupe ?

Matthieu : Lakaz, c’est au départ une histoire de collègues. Il y a 2 ou 3 ans, nous avons fait un concert dans le cadre professionnel. Ça nous a donné envie de nous regrouper pour faire de la musique, pour composer également. On ne fait pas de reprises. Il nous manquait un batteur, nous sommes allés chercher David pour compléter le groupe. On est une bande de potes qui voulaient faire de la musique.

2 – Quelles sont vos influences ?

Jean-Christophe : Notre musique se démarque des autres car elle mélange plusieurs styles. Nous ne sommes pas influencés par tel ou tel groupe. Plutôt que s’enfermer dans un seul style, on a voulu varier en fonction de nos goûts. On propose un subtil mélange de rythmes qui donnent la pêche, sur des airs de jazz manouche teintés de sons reggae, avec des textes en français qui invitent au voyage et transmettent des émotions.

3 – Et le nom LAKAZ, ça signifie quoi ?

David : En fait ça n’a pas de signification particulière. Le nom est sorti comme ça lors d’une discussion autour d’un verre. On trouvait que ça sonnait bien. Lakaz, ça nous fait penser au voyage.

4 - Vous êtes un groupe amateur, comment s’organise-t-on pour répéter, trouver des dates de concerts ?

David : Le groupe fait partie de l’association "Accès Rock", qui regroupe une trentaine de groupes deux-sévriens. Faire partie de l’association nous permet d’accéder au studio du CAMJI dans le quartier St Florent pour répéter, mais aussi d’avoir des dates de concert. Notre premier concert s’est d’ailleurs fait au CAMJI dans le cadre du festival "Excès de Rock". On trouve aussi des dates par le bouche à oreille, des personnes qui nous ont vus en concert et qui nous contactent après.

5 – Comment décide-t-on de franchir le pas de jouer sur scène ?

Jean-Christophe : A partir du moment où on a décidé de composer, c’était pour monter sur scène afin de partager nos compositions. On a mis un an environ avant de monter pour la première fois.

6 – Lakaz sera justement sur scène le 20 juin à Mauzé-sur-le-Mignon pour la Fête de la musique. Qu’est-ce que cette fête représente pour vous ?

David : La Fête de la musique c’est l’occasion de se faire connaître, de tester nos compositions. C’est aussi l’occasion de toucher un public nouveau, qui ne va pas forcément dans les salles de concert. Le fait que ce soit gratuit amène un bon nombre de familles, ça diversifie notre public.

7 – Et vous jouerez également le 21 juin à Niort, toujours pour la Fête de musique mais aussi pour l’édition 2014 de « "Terres d’artistes". Pouvez-vous nous expliquer le concept ?

Matthieu : Le projet "Terres d’artistes", c’est la création d’un CD, une compilation reprenant des titres donnés gratuitement par des groupes du Poitou-Charentes. Les bénéfices de la vente de ce CD sont reversés au comité 79 de la Ligue contre le cancer. Nous ne figurons pas sur la compilation, mais le comité nous a invités à ouvrir la scène pour la Fête de la musique, ce que nous avons accepté avec plaisir.

8 – Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Jean-Christophe : L’enregistrement d’un titre pour la compilation de l’asso "Accès Rock". Et puis nous avons aussi quelques dates prochainement. Le mieux est de nous suivre sur notre page Facebook pour ne rien manquer de notre actualité.

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Français
  • English