Version imprimable

Current Size: 100%

La galette charentaise : la galette des rois du Marais Poitevin !

Famille Jennifer - conseillère en séjours Par Jennifer - conseillère en séjours, le 19 janvier 2018

La galette des rois est attendue par tous les gourmands à peine les fêtes passées. Mais, quelle est son origine ? Que représente la fève ? Et surtout, quand la mange-t-on ?
Certains la préfèrent à la frangipane, d’autres briochée aux fruits confits.

Janvier est le mois de la galette des rois. Nous avons donc décidé ce mois-ci de vous confier une recette de galette à base d’angélique qu’on nous a gentiment soufflée à l’oreille. Mais, avant de passer en cuisine, parlons un peu d’histoire.

Le 1er dimanche ou le 6 janvier ?
Jusque dans les années 1960, l’Epiphanie était un jour férié qui tombait le 6 janvier. Le partage du gâteau était souvent célébré le 5 au soir. Mais, le Vatican a décidé que l’Epiphanie serait célébrée le premier dimanche suivant le 1er janvier. En fait, c’est le partage du gâteau qui est traditionnel. Et il se fait plusieurs fois dans le mois.

« Le Roi boit »
L’élection d’un roi remonte aux saturnales romaines. Un roi était élu et donnait des gages. Durant ces fêtes, au moment du solstice d’hiver, maîtres et esclaves étaient sur un pied d’égalité et tout le monde mangeait à la même table. « Tirer un Roi » était commun dès le Moyen Age. Normalement, celui qui trouvait la fève devait payer sa tournée à la tablée. Certains prétendent que les plus avares avalaient la fève afin de ne pas débourser d’argent. C’est ainsi que serait née la fève en porcelaine, pour que le roi craigne de l’avaler.
Sous la Révolution Française, hors de question d’élire un roi ! Mais, pas question non plus de se priver d’une part de galette. Est donc née la galette de la Liberté et de l’Egalité, sans fève ni roi. C’est sur ce principe qu’est célébrée au palais de l’Elysée la galette des rois, depuis Valéry Giscard d’Estaing. 

La fève, symbole de fécondité
La fève fait partie des symboles du solstice d’hiver. C’est le premier légume qui pousse au printemps. Surtout, ce légume, comme l’œuf, contient un embryon. En vieillissant, il donne la vie. La fève, légume ni trop plat ni trop grand, pouvait facilement être dissimulée dans la galette ; pas assez petite également pour être ingérée. En 1875, apparaissent les fèves en porcelaine de Saxe ; en 1913, celles des ateliers de Limoges. Au début, il s’agissait de poupées, puis de baigneurs et enfin de bébés emmaillotés, signe de fécondité. Ont suivi après les symboles de chance et les animaux. En 1960, les premières fèves en plastique apparaissent. Moins chères, elles prendront le pas sur la porcelaine.

Et maintenant passons à la recette… 

La Galette du Marais à l'angélique confite

Ingrédients
1 belle tige d'angélique confite
300 gr de farine de lentilles vertes
200 gr de sucre roux
250 gr de beurre
1 cc de gros sel
1 œuf + 1 jaune d'œuf.

Préparation
1. Préchauffer le four à 220° C. Couper le beurre en petits morceaux. Ecraser le gros sel au pilon. Malaxer tous les ingrédients, sauf le jaune, jusqu'à obtenir une boule compacte.
2. Etaler la pâte sur une plaque sur une épaisseur entre 0,5 et 1 cm. Dorer au pinceau avec le jaune d'œuf et dessiner des croisillons à l'aide d'une fourchette.
Enfourner pour 12 min : la galette doit être bien dorée.
3. Laisser refroidir sur la plaque et découper en petits carrés avant de servir.

La Galette peut se conserver plusieurs jours.


Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Français
  • English