Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Le barde poitevin Yves Rabault (Marigny, 1910-Royan, 1990)

Curiosité Frédéric - assistant base de données et TIC Par Frédéric - assistant base de données et TIC, le 17 novembre 2016

Cette semaine, l’Office de Tourisme vous livre le deuxième article de sa série de portraits de personnalités ayant marqué de leur empreinte l’histoire locale de notre territoire.
Le personnage, que nous croquons aujourd’hui, s’appelle Yves Rabault, le chantre du folklore poitevin.

La genèse de « Quand tu m’fais d’la sauce aux lumas »

Yves Rabault est né au 12 chemin de Saint-Séverin, à Marigny, une petite commune rurale en lisière de la forêt de Chizé. Issu d’une famille de paysans, il est surnommé le barde poitevin dans les années 30. Ses « Histouères et chantuseries », parues en 1982 et préfacées par Léon Zitrone, sont le recueil de toute son œuvre dont la célèbre « Sauce aux Lumas » écrite en 1940 sur l’air de « Quand on s’aime bien tous les deux » de Vincent Scotto, une idée venue en 1934 alors qu’il se produit à Paris au Caveau de la République, au Lapin Agile, au Théâtre des Deux Anes, au Coucou ou à La Lune Rousse ; une chanson qui fera le tour de la France !
Il se remarie en 1965 avec Simone Suzange, pianiste-accompagnatrice et vedette des cabarets parisiens qui crée une école de danse et de musique à Marigny. Il prend alors la direction des Productions Paris Variétés créées par son épouse ; reçoit en 1973 le prix Georges Chepfer décerné au meilleur poète-chansonnier patoisant de l’année. Après une carrière bien animée, il repose désormais au cimetière de Marigny.

Qu’est-ce que le « luma » en Poitou ?

Nommé « luma » (*) en Poitou et en Aunis, « bavou » en Deux-Sèvres et « cagouille » (**) dans les Charentes, Il s’agit du petit-gris, un escargot de 30 à 40 mn pesant de 6 à 18 g. dont les bastions français de l’héliciculture sont le Cavaillon, dans le Vaucluse et la Charente-Maritime ; le Poitou-Charentes demeurant le meilleur producteur, même si le gastéropode se prête mal à l’élevage qui est alors marginal.

(*) Du latin « limax » donnant limace, limaçon.
(**) Du latin « cuculle » signifiant cagoule, capuchon.

La recette de la « Sauce aux lumas » pour 6 personnes

Ingrédients : 300 escargots, du persil, un oignon, un clou de girofle, de l’ail, des échalotes, du sel, 200 g. de lardons frais et du vin rouge.
30 mn de préparation et 2h30 de cuisson.
Faire jeûner les petits-gris pendant une dizaine de jours. Les dégorger dans de l’eau vinaigrée et salée. Les frotter les uns contre les autres pour les laver. Les cuire pendant 1h dans de l’eau bouillante salée et aromatisée avec un bouquet de persil, un oignon piqué d’un clou de girofle et une tête d’ail. Faire revenir dans une casserole les lardons, les échalotes et l’ail, puis les cuire pendant 5 mn. Verser dessus le vin chauffé et laisser mijoter pendant 1h30.
Manger des « lumas » tous les jours permet d’atteindre gaillardement les 100 ans !

Le coulonnais Louis Perceau, auteur des « Contes de la Pigouille »,
dans notre prochain numéro !

Crédits photos : « Maison natale d’Yves Rabault » (OTNMP, 2014), « Yves Rabault et Simone Suzange en scène dans un intérieur poitevin » (auteur inconnu), « Histouères et chantuseries » (éditions du terroir), « Quand tu m’fais d’la sauce aux lumas » (www.vendee1.eu) et « La Sauce aux Lumas » (blog Le monde de Linou).

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Français
  • English