Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Le Marais Poitevin en peinture !

Curiosité Ludivine - stagiaire en communication Par Ludivine - stagiaire en communication, le 30 septembre 2016

Au cours de ma visite au musée Bernard d’Agesci, j’ai découvert une belle manière d’en apprendre plus sur le Marais Poitevin grâce à l’exposition temporaire que lui a consacré le musée de Niort pour ses dix années d’ouverture. On peut y admirer de sublimes et remarquables peintures de paysages représentant le Marais Poitevin. Lorsque je suis rentrée dans la première salle, on remarque tout de suite l’imposante barque en métal de Buraglio posée au centre de la pièce et entouré par de grands tableaux du XIXème et XXème siècles, tous autant différents les uns que les autres, mais retraçant les paysages humides et naturels du Marais Poitevin.

Chaque salle regorge de petits secrets. A vous de les découvrir ! Costumes d’époque, objets domestiques, contes et légendes… Vous connaitrez tous les moindre détails sur le Marais Poitevin du XIXème siècle.

En continuant ma visite de salle en salle, me voilà maintenant à l’intérieur d’une pièce dédiée à la faune maraîchine. On y découvre une magnifique création en osier confectionnée par Myriam Roux. Ainsi, j’ai pu contempler tous les petits êtres vivants emblématiques comme la fameuse loutre d’Europe, le héron ou encore la Rosalie des Alpes, un petit insecte assez rare et protégé. On y voit également un magnifique petit arbre blanc sur lequel sont représentées les différentes espèces d’oiseaux que l’on peut retrouver dans le marais mouillé.

Un peu plus loin, la dernière pièce de l’exposition nous replonge dans la vie quotidienne et familiale du XIXème siècle. À travers les photographies et peintures qui illustrent cette vie de famille, on arrive facilement à se projeter et à imaginer ce qu’était la vie d’autrefois. On y observe des maisons typiques de cette époque, une vielle dame portant une coiffe d’époque (*), une famille en barque traditionnelle, les objets utilisés au quotidien. Chaque tableau vous raconte une histoire…

(*) Il s’agit de la « Mère Martin », un portrait récemment restauré. Cette toile de la niortaise Suzanne Baudia représente une habitante de Saint-Liguaire portant une coiffe de deuil maraîchine et le casaquin associé, veste droite de couleur grise, caractéristique des tenues quotidiennes portées vers 1890.

Un voyage dans le temps insoupçonnable et à ne rater sous aucun prétexte !

L’entrée au musée Bernard d’Agesci est de 4 € et elle est gratuite pour les moins de 25 ans.

Sachez que vous pouvez retrouver l’exposition temporaire « Du Bras Rouge à la Venise Verte, Marais Poitevin, histoires d’eaux »  jusqu'au 6 janvier prochain au musée Bernard d’Agesci, du mardi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 17h, le jeudi de 10h à 17h, le samedi et dimanche de 14h à 18h. Fermé le lundi.

Le Pass’Patrimoine vous permet d’accéder à tarif préférentiel à quatre sites patrimoniaux remarquables du territoire dont le musée Bernard d’Agesci.
Vous pouvez acheter 1 € le Pass’Patrimoine dans les différents points d’accueil de l’Office de Tourisme. Vous bénéficierez alors d’une réduction dès le premier site visité.

Crédits photos : La Mère Martin (musées de la CAN) et les autres (OTNMP).

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Français
  • English