Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Les nouveautés 2016 du Parc ornithologique « Les Oiseaux du Marais poitevin »

Nature Eva - Etudiante en e-tourisme Par Eva - Etudiante en e-tourisme, le 07 avril 2016

Vous ne savez pas quoi faire pour passer de bonnes vacances de Pâques ? Nous allons vous éclairer ! Cette année, nous mettons à l’honneur à travers différents billets de blog, les parcs animaliers partenaires de l’Office de Tourisme. Commençons avec le premier :

Les nouveautés 2016 du Parc ornithologique « Les Oiseaux du Marais poitevin »

Vous vous souvenez de mon premier article parlant de l’ouverture du petit restologique du Parc ornithologique ? C’était en septembre. Il y a donc maintenant 7 mois, et en 7 mois, bien des choses se sont passées !

• Le petit restologique de David

Depuis son ouverture, David n’a cessé de penser et repenser ses petits plats mijotés avec les fruits et légumes de son jardin. Des choses se sont rajoutées à sa carte comme du vin de Vix (85), « bio et excellent ! » selon ses dires ; du café en provenance du Pérou (cela permet également de faire fonctionner le commerce équitable) ; des bons œufs bio de son ami Maxime Filloneau (Opus Helix) et des mogettes de l’AIPEMP* se trouveront aussi dans vos assiettes cette année. David tient à préciser qu’il n’a pas forcement une très grande carte. Il préfère exceller sur la qualité et la fraicheur des produits plutôt qu’acheter un congélateur ! « La diversité, vous la trouverez dans votre assiette ! » me dit-il.  Vous pourrez également bientôt voir sur les tables du resto’, des sets de table représentant la localité des producteurs partenaires.

«  Jamais vous ne vous êtes dit au restaurant que vous auriez dû prendre l’assiette de votre voisin ? Et bien moi, c’est ce que j’essaye d’éviter avec mes plats : ne pas vous faire regretter votre choix ! ».

Dans son jardin, plusieurs nouvelles variétés se sont installées : des courgettes de toutes les formes et de toutes les couleurs, des amarantes, des amours en cage…  Il souhaite qu’avec le temps, ses assiettes soient constituées le plus possible avec des produits de son jardin ! Vous trouverez aussi bientôt de bons fruits dans vos assiettes. Des pruniers, des pommiers, des poiriers (et j’en passe) ont été plantés dans le Parc. Qui est-ce qui mangera de bonnes tartes aux prunes du jardin en automne ? C’est vous !

David m’a également parlé de son farci poitevin. Sachez que lorsque nous vivons dans le Marais, chaque personne détient SA recette secrète du farci poitevin. Mais, il tient à préciser que son farci n’est pas n’importe lequel. Le sien est fait avec l’une des plus belles pièces de son héritage : l’oseille de son arrière-grand-mère, « mémé Laloie ». Imaginez tout l’amour qu’il y a dedans !

Encore pleins d’idées fleurissent dans la tête de David pour les années à venir, notamment celle de faire visiter son jardin. Or, aujourd’hui, pour mettre cette idée en place, il ne demande qu’à être sollicité ! « Je cherche à mettre en place 1h de visite guidée de mon champ en abordant les thèmes des oiseaux et des plantes, la symbiose entre oiseaux et végétaux, les effets négatifs et positifs que les oiseaux peuvent avoir en agriculture, l’intérêt d’une agriculture saine pour protéger la biodiversité ». Les visites se feront vers 16-17h après que le coup de feu du service soit passé et qu’il échange ses sabots de cuistot contre ses bottes de maraicher !

• Les nouveaux habitants du Parc Ornitho’

Après avoir dégusté un petit plat au restologique, promenez-vous dans le parc pour bien digérer, mais ouvrez bien les yeux ! La famille des cygnes noirs s’est agrandie cette année avec la naissance de deux petits cygnes noirs. Vous les trouverez sur un nid rehaussé par leurs parents pour rester au sec pendant la crue hivernale.

A cette période, vous pourrez également observer les cigognes blanches qui couvent. Ce sont des cigognes sauvages qui sont bien incrustés dans le marais. Ce sont des habitués des lieux !

Une nouvelle espèce a également fait son entrée : les spatules blanches (pas celles que David utilise en cuisine bien sûr !). C’est une espèce d'oiseau échassier à long bec en forme de spatule qui lui permet de remuer la vase et d'avaler du plancton.

• Les projets

Le Parc n’est jamais à court d’idées pour améliorer les lieux. D’ici quelques semaines, des panneaux pédagogiques seront installés aux abords du jardin et de l’embarcadère avec de multiples explications sur la culture des fruits et légumes de David.

Nouveauté insolite qui se met petit à petit en place, c’est l’arrivée d’espèces exotiques. Le but étant de faire un enclos pour chaque continent. Ne vous attendez pas non plus à voir des cacatoès ou des espèces vivant à l’autre bout du monde, dans des pays chauds. Ce sera des oiseaux qui peuvent s’adapter au milieu du Marais Poitevin.

Alors, qu’attendez-vous ? Munissez-vous de votre appareil photo et c’est parti pour la visite du Parc Ornitho’ !

*AIPAM : L'AIPEMP est un chantier d'insertion à vocation environnementale qui s'inscrit dans la démarche des Structures d'Insertion par l'Activité Économique (SIAE). Son objectif est d'accompagner les personnes en difficulté d'insertion sociale et professionnelle. (source : http://www.cigalespoitoucharentes.org/)

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Français
  • English