Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Ma première fois à Niort…

Nature MamzellGwen - Blogueuse Par MamzellGwen - Blogueuse, le 07 mai 2014

J'ai posé mes valises à Niort il y a maintenant presque 3 semaines. Jamais je n'aurais pensé m'y installer pour y vivre. Niort pour moi c'était juste un point sur une carte : une ville du Marais poitevin dans les Deux-Sèvres. Ce département un peu mystérieux où je ne faisais que passer pour me rendre en vacances dans le Sud de la France. Quitter Nantes pour Paris puis pour Niort n'a pas été un choix facile. C'est donc la tête pleine d'a priori négatifs que j'ai foulé le pavé niortais pour la première fois.

Pour ne pas avoir encore plus l'image d'une petite ville triste et morne, je n'avais volontairement pas regardé de clichés de Niort avant de venir mais j'avoue que j'arrivais quand même un peu à reculons.

Je suis descendue du train un dimanche soir. Il faisait bon. Le printemps pointait le bout de son nez. L'herbe de la Place de la Brèche était parsemée de plaids et de paniers de pique nique. L'ambiance y était bon enfant et franchouillarde. Des ballons, des frisbees, des rires... On était loin de la ville sans âme que l'on m'avait décrite. Cette image me donnait déjà une bonne impression.

Les jours suivants j'ai découvert la ville : ses rues piétonnes, ses vieilles pierres et son atmosphère de ville du Sud avec ses toits en tuiles et ses façades en calcaire clair. Les bâtiments abritant les commerces ont parfois conservé leurs inscriptions anciennes ajoutant un côté pittoresque pour la nouvelle niortaise que je suis. Je me suis aussi aperçue que Niort n'était pas plat ! La partie ancienne de la ville présente un beau dénivelé. Les ruelles pentues sont étroites et silencieuses. Ce qui n'est pas pour me déplaire.

Et puis, j'ai enfin eu le temps de sortir mon appareil photo et de me laisser guider par mes pas, le nez au vent sous un soleil radieux. J'ai pris la direction du Donjon. Curiosité imposante jonchée en plein cœur de la ville à côté des Halles (en tant qu'amatrice de produits frais et locaux, ce sera la prochaine étape de ma découverte !). Finalement, ce sont les bords de la Sèvre Niortaise qui m'ont attirée. Ces petits ponts traversant de part et d'autre de l’île paisible du moulin du milieu. A travers une végétation luxuriante, on devine des bâtisses imposantes qui renvoient un charme mystérieux et bucolique. J'ai flâné un long moment à proximité de cette petite île dans ce lieu parfaitement entretenu et en ce dimanche après midi, j'ai croisé beaucoup de promeneurs (des amoureux, des familles complètes en balades digestives, des parents avec enfants, des mamies promenant leur toutou, des ados gloussant et riant fort... un beau pêle-mêle de la population locale !). C'est un endroit idéal pour une promenade estivale, je pense que je vais y passer un peu de temps.

Bien sûr maintenant je n'ai qu'une envie c'est d'explorer un peu plus la ville de Niort mais aussi de découvrir le Marais poitevin, de me remettre au kayak, de compter les pâquerettes sur les étendues enherbées des bords de Sèvre ou encore de regarder les canards aller de ci de là pendant des heures !

Crédits photos : MamzellGwen

Commentaires

Belle photos

Bonjour, je suis étrangère, il y a quelque temps que je suis à Niort, je veux bien découvrir la vie Niortaise, j adore tes photos, elles sont très belles.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Français
  • English