Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Quand on partait de bon matin, à vélo dans le Marais poitevin…

Famille Julien - Animateur web Par Julien - Animateur web, le 21 août 2014

Enfin un peu de soleil ! Et si on profitait de ces beaux jours pour aller faire un tour de vélo dans le Marais poitevin ? 300 kms de pistes cyclables sont balisées dans la partie deux-sévrienne ! De quoi faire de belles balades en famille ou entre amis au cœur de ce Parc Naturel Régional. En boucle ou en itinérance, comme bon vous semble.

Le Marais poitevin, territoire de vélo

Les circuits vélo ne manquent pas, vous avez la possibilité de faire des promenades plus ou moins longues au gré de vos envies. Si vous n’avez pas de vélo, pas de panique, des loueurs de vélos sont présents dans certains villages. Ils sauront vous conseiller sur les équipements et sur les itinéraires. Rendez-vous également dans les accueils de l’Office de tourisme à Niort, Coulon, Arçais et Saint-Hilaire-la-Palud où nos conseillèr(e)s en séjours sauront vous renseigner. Vous y trouverez par la même occasion les cartes « Le Marais poitevin à bicyclette » présentant l’ensemble des itinéraires cyclables.

La ligne Maraîchine pour faciliter vos déplacements

Vous n’avez pas envie de prendre la voiture pour vous rendre au point de départ de votre circuit ? Pas de problème ! La ligne Maraîchine est une ligne touristique qui dessert le Marais poitevin en autocar de mai à septembre. Au départ de Niort, elle vous dépose ensuite dans les villages de Magné, Coulon, Sansais, Le Vanneau, Irleau, Arçais et Saint-Hilaire-la-Palud. Et elle peut transporter vos vélos gratuitement (sur réservation auprès du Kiosque Info Bus, Tél. : 05 49 09 09 00) ! L’achat d’un ticket aller-retour vous permet aussi de bénéficier d’offres spéciales dans certains restaurants, loueurs de vélos et embarcadères du Marais poitevin. Sympa non ?

Faire du vélo dans le Marais poitevin, c’est longer la Sèvre via les chemins de halage, c’est sillonner les ruelles des villages (Coulon, La Garette, Arçais, Le Vanneau-Irleau…), c’est emprunter des petits ponts de bois, c’est traverser des canaux en bateau à chaine (comme à Magné), c’est s’engouffrer dans la nature sur les chemins blancs… Les endroits les plus secrets du Marais s’offrent à vous en quelques coups de pédales.

Vous pouvez croiser un héron, un ragondin, un cygne ; voir un troupeau de vaches maraîchines paître dans une prairie, rencontrer un pêcheur surveillant sa ligne… Au détour de chaque chemin, une nouvelle découverte vous attend !

Alors, prêts à partir faire un tour ?

Crédits photos : Yasmine Pelletier, Dari, Philippe Wall.

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Français
  • English