Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Zoom sur Coulon…

Curiosité Alexandra - Responsable Communication Par Alexandra - Responsable Communication, le 07 juin 2016

Coulon est sous les projecteurs cette semaine, car on célèbre son label Petite Cité de Caractère. Pourquoi une telle distinction ? Ce label est délivré aux communes qui se développent tout en préservant leur patrimoine. Sa voisine Arçais l’avait obtenu en 2013, c’est au tour de Coulon maintenant d’être couronné !

Avant notre visite : quelques mots sur son histoire
Coulon est l’un des plus anciens villages occupés dès l’époque néolithique. Au XIème siècle, il se fixe au bord de la Sèvre niortaise. L’omniprésence de l’eau a façonné le village : son architecture, mais aussi son économie.  Coulon a connu une intense activité portuaire du Moyen Age au XVIIIème siècle. Jusqu’à l’arrivée du train, les navires de haute mer naviguaient jusqu’à Marans et les gabares prenaient le relais pour acheminer les marchandises. Le fleuve traverse le village d’un trait. Avant cet aménagement, un bras de la Sèvre serpentait jusqu’aux abords de l’église. Voyant s’éloigner leur fleuve, les habitants avaient alors entrepris d’y connecter leur habitation via de petits fossés, qui aujourd’hui rebouchés, ont donné naissance aux venelles.
Remarquez l’habitat traditionnel maraîchin : des maisons basses, tout en longueur avec la partie habitation et dépendance agricole sous le même toit. Allez jeter un coup d’oeil à la Grange à Camille pour sa typicité, mais aussi son autre écrin. Cette maison est vraiment typique de l’habitat du XIXème siècle avec le corps d’habitation, un rez-de-chaussée conservé en l’état (ancienne écurie) et un étage (ancien fenil, lieu de stockage de la pâture pour les animaux). Cette grange a conservé toute son âme et est devenue un lieu d’expositions d’artistes. Certains l’habillent de leurs œuvres depuis plus de 20 ans !
Traversez la passerelle, profitez-en pour admirer le point de vue depuis la Sèvre et rejoignez au cœur du village l’Eglise Sainte-Trinité. Ne manquez pas le faux préchoir extérieur et la litre funéraire du XVIIIème siècle.
Notre balade s’achève ici, mais à vous de la finaliser avec la visite de la Maison du Marais poitevin, un tour en petit train, la traditionnelle balade en barque ou en calèche.

Bonne visite !

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Français
  • English