Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Saint-Martin-de-Bernegoue

Son nom découle du gaulois berge désignant le bord d’un chemin ou du germain berg signifiant hauteur et de groie qui est une terre calcaire marron. La seigneurie est citée pour la première fois en 1244 et est rattachée à celle de Prahecq, puis du marquisat de Fors jusqu’en 1611. En 1791, la paroisse relève du canton de Prahecq. L’un de ses premiers seigneurs est Aubert de Poilevoisin, soutien d’Hugues de Lusignan lors du conflit l’opposant à Saint Louis en 1242, ce qui lui vaudra la confiscation temporaire de ses terres. En 1775, on compte une vingtaine de domaines, un moulin à vent et un haras. Le bâti ancien, composé essentiellement de fermes, témoigne aujourd’hui du passé agricole de la commune.

A voir, à faire

L’église Sainte-Marie-Madeleine : Elle est le seul édifice religieux rescapé sur les trois que comptait de la commune. Son prieuré dépendait de l’abbaye bénédictine de Déols (Indre). Construite au XIIème siècle, elle est incendiée par les protestants en 1568 (puits de l’ancien presbytère comme vestige). Le chœur de la chapelle est agrandi d’une nef pour devenir église paroissiale au XVIIème siècle (lieu d’inhumation de nombreux notables locaux). Sauvée de la vente par ses habitants en 1793, elle est remise en état aux XIXème et XXème siècles.

Autres curiosités : Le Pré Palet où gît une dalle de dolmen rattachée au souvenir du géant Gargantua, la mairie de type Jules Ferry avec ses deux classes contigües, le Monument An 2000 réalisé par les enfants de la commune, le Clan Saint-Martin (mare issue d’un lavoir alimenté par un puits), la Pointe de l’Ether, le site des Ouchelines, le Sentier des feuilles (parcours pédestre de 10 km balisé par des feuilles).

 

Localisation

France
46° 14' 12.9876" N, 0° 20' 51.1188" W
  • Français
  • English
  • Nederlands
  • Deutsch
  • Español