Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Saint-Hilaire-la-Palud

La capitale du Marais sauvage

La Palud vient du latin palus signifiant marais. S’étirant en avant de la Broue d’Arçais, les villages-rues de la Rivière (nom lié à son appartenance au monde de l’eau) et de Montfaucon sont qualifiés au début du XVIIIème siècle de considérables par l’ingénieur ordinaire et géographe du roi Claude Masse signalant aussi un important commerce fluvial. Leurs maisons possèdent une double exposition : sur la rivière menant au marais et vers les champs cultivés. Quant aux hameaux de la Névoire, ils rappellent avec leurs anciens grands bâtiments couvrant fours et séchoirs la tradition briquetière et tuilière longtemps très active de la commune. Vouée jadis à l’agriculture et à l’artisanat avec le commerce du bois, du lait et des tuiles, la capitale du Marais sauvage est aujourd’hui tournée vers le tourisme avec le Parc ornithologique les oiseaux du Marais poitevin (site de 8 hectares présentant dans leur milieu naturel 350 oiseaux de 70 espèces différentes), ses 15 km de sentiers balisés et plus de 100 km de voies d’eau navigables.

Autres curiosités à voir :

  • L'église Saint-Hilaire du XIXème siècle
    (la plus haute du canton de Mauzé-sur-le-Mignon)
  • Le château de Sazais du début du XIXème siècle (inscrit et privé)
  • Les trois ports communaux
  • Le pont ferroviaire de La Névoire de la fin du XIXème siècle
  • Le chemin de halage rénové lors des Grands Travaux du Marais poitevin
  • Le robinier faux-acacia de la place de la mairie
    classé arbre remarquable des Deux-Sèvres
  • Le cinéma associatif de la Venise Verte 
    (renseignements au 05.49.35.39.17. et films à l’affiche au 05.49.35.39.17.)

Les villages-rues de la Rivière et de Montfaucon

Les habitations sont en majorité du 2nd Empire, époque où le marais mouillé est drainé, boisé, cultivé et pacagé. La ferme, appelée cabane, se structure entre la rue et le chemin d’eau. L’architecture rurale est liée à la géologie locale (pierres calcaires du coteau, charpente en peuplier, tuiles dites tiges de botte…). Compris sous la même toiture basse, le bâtiment est divisé en deux parties à peu près égales (maison d’habitation et maison d’exploitation composée de l'étable, du fenil et du hangar appelé balet).

Le Parc ornithologique les oiseaux du Marais poitevin

C'est un espace naturel préservé de 8 hectares sillonné de cours d'eau recouverts de lentilles vertes, au coeur du marais sauvage, dans lequel sont présentées plus de 70 espèces d'oiseaux du Marais Poitevin (elder à duvet, héron bihoreau, échasse blanche, huîtrier pie...), ainsi que les animaux domestiques créés au fil des siècles dans le Poitou (baudet du Poitou, cheval de trait mulassier, poules de Marans...). Afin de reconnaître tous ces animaux et de découvrir les secrets de chacun d’entre eux, des panneaux d'informations et des modules d'initiation à l'ornithologie sont à votre disposition tout au long du sentier de découverte. A l'ombre des frênes têtards, vous apprendrez aussi à reconnaître les arbres et plantes sauvages du marais mouillé. Plus d'une trentaine sont répertoriés avec des renseignements sur leurs différents usages médicinaux et culinaires ou sur leurs toxicités. A la fin de la visite, un film diffusé sur grand écran, vous fera survoler les magnifiques paysages du Marais Poitevin et vous découvrirez dans leur intimité les oiseaux de cette région.

Depuis 2011, un labyrinthe ponctué de panneaux ludiques et pédagogiques sur la migration (histoire du périple de plus de 5.000 km du gobe-mouche Momo né sous le coup de crayon du dessinateur de BD Bloop).

Jeux de piste et aire de jeux pour enfants. Promenade en barque ou en canoë avec ou sans guide. Mise à disposition de nombreuses aires de pique-nique et de repos. Buvette-snack et boutique souvenirs.

En savoir plus :
www.st-hilaire-la-palud.fr

Localisation

France
46° 15' 49.6764" N, 0° 42' 44.3124" W
  • Français
  • English