Version imprimable

Current Size: 100%

Fête de l'Angélique / Bessines / Mai

La Fête de l'Angélique à BessinesAu mois de mai, "fête" ce qui vous plaît en (re)découvrant l'angélique, la plante emblématique de Niort et du Marais Poitevin grâce aux bénévoles du comité des fêtes de Bessines !

 

 

Demandez le programme !

  • Visites guidées des plantations d'angélique (graines et en tiges). C'est en voiture ancienne que le public rejoindra le champ !
  • Marché des produits du terroir (produits à base d'angélique et produits locaux de qualité)
  • Déjeuner sous tivoli élaboré par l'Atelier Culinaire et animé par le groupe folklorique "Primaveras"
  • Artisanat local 
  • Exposition-concours de la plus belle composition florale réalisé par un fleuriste local à partir d'ombelles d'angélique
  • Animations (balade à dos d'âne, stand de pêche aux canards tenu par l'association des parents d'élèves de Bessines, tir à la carabine proposé par l'association des chasseurs, coin lecture, coloriage et jeux encadré par la bibliothèque municipale).

 

Rendez-vous le dimanche 20 mai 2018, de 9h à 19h, à l'espace Noisy
Entrée gratuite

Plus d'informations au 05 49 09 17 25

 

Niort et le Marais Poitevin sont le berceau de la plus grande plante aromatique connue au monde : « l’angélique ». D’après la tradition, l'archange Raphaël (« Dieu nous guérit » en hébreu) fait découvrir au Xème siècle à l’homme la plante aux nombreuses vertus médicinales. 
Elle est tonique, stomachique, sudorifique, antispasmodique, carminative, purgative, expectorante, emménagogue, digestive et... anti-pesteuse ! Elle soigne la tuberculose, la malaria, la fièvre typhoïde, la petite vérole, les rhumatismes, la cellulite, la colique, la goutte, les ulcères, l’anémie, l’impuissance, les morsures et les maux de dents. Après la terrible peste de 1603, « l'herbe des anges » est cultivée en grand, les pieds dans l'eau et la tête au soleil. 

De la tête aux pieds, tout est bon dans l'« angelica archangelica » : graines, tiges, feuilles et racines Aujourd’hui, l’ombellifère est transformée pour confectionner de la liqueur, des tiges confites, des sujets sculptés, de la crème, de la confiture, des bonbons et des chocolats. En 2006, l’angélique confite a été qualifiée et agréée par l’Institut Régional de la Qualité Agroalimentaire (IRQUA). Elle entre dans la composition de la suze, du pernod, de la chartreuse, de la Bénédictine… et parfume le gin et la vodka. Elle est aussi utilisée en cosmétologie, en parfumerie et en produits phytosanitaires. Aujourd’hui, une association de promotion, des producteurs-transformateurs, des artisans boulangers-pâtissiers et des restaurateurs oeuvrent inlassablement pour lui redonner ses lettres de noblesse.
  • Français
  • English
  • Nederlands
  • Deutsch
  • Español