Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Idées Balades

Afin de vous aider à préparer ou prolonger vos vacances dans notre région, nous vous proposons trois idées de balades sur une journée au départ de Niort.

Niort, plus de huit siècles d’histoire - à pied

Niort est une ville à taille humaine à découvrir. Des donjons jumeaux à l'Espace Niortais du XXIème siècle en passant par le Pilori de style Renaissance, la ville intra muros présente dans un mouchoir de poche un patrimoine historique et architectural éclectique.

Le Donjon de Niort (fin XIIème siècle)

Vestige remarquable du château de Niort. Un des plus importants donjons jumeaux romans de France. Centre d'interprétation du patrimoine niorto et extra-niortais. Expositions temporaires. Vue panoramique sur la ville.

Le Pilori (XVIème siècle)

Hôtel de ville de Niort jusqu’à la Révolution. Aujourd’hui, « Espace d’arts visuels » (lieu d’expositions temporaires).

L’église Notre-Dame (XVème-XVIème siècle)

De style gothique flamboyant et Renaissance. Monument le plus haut du département. A voir : le portail Nord, le grand vitrail de l’Arbre de Jessé, la tribune Renaissance et les grandes orgues classées.

Les Halles (XIXème siècle)

Site classé. De style Baltard : "cathédrale" de fonte, de verre et d’acier. 170 commerçants et producteurs locaux présents tous les jours de l’année (sauf les lundis).

L’Hôtel de Ville (1897-1901)

Modèle réduit de la mairie de Paris. De style néo-Renaissance. A voir : escalier monumental, salle du conseil municipal, salon d’honneur et salle des mariages.

L’Espace Niortais (1997-2001)

Hôtel administratif municipal de 6000 m2. Alliance de matériaux nobles : bois de chêne et pierre calcaire du pays. A voir : deux sculptures monumentales contemporaines sur le thème « Guerre et Paix, passage d’un siècle ».

Les dragons de Niort (1992)

Quatre dragons en bronze de l’architecte-plasticien Hondelatte illustrant le combat entre la terrible bête et le soldat Jacques Allonneau (légende locale du XVIIème siècle).

Le Musée Bernard d’Agesci

Un musée 3 en 1 : Beaux-Arts, Histoire Naturelle et conservatoire de l’école et des méthodes pédagogiques. Quatrième atelier français de restauration de peintures.

Le Marais Poitevin labellisé "Grand Site de France" - en vélo

Première zone humide du Grand Ouest de la France, ce labyrinthe de chemins d’eau et cette cathédrale de verdure dévoilent une myriade de sites de visite pour découvrir pleinement cette nature forgée par la main de l’homme.

La Coulée Verte de Niort

Cheminement le long des berges de la Sèvre Niortaise, de Niort à Magné (passerelles, écluses, moulins, quais, ponts et port). Micro-climat méditerranéen dû à l’ensoleillement et au coteau protégeant du Nord. Maisons type de bord de mer.

Magné, 1ère commune du marais mouillé

Espace Culturel du Four Pontet (dernière poterie de la commune modernisée par Monsieur Pontet et lieu d’expositions depuis 1998). Pont-levis métallique de 1901. Eglise Sainte-Catherine de style Renaissance. Fontaine de Sainte-Macrine (1 des 3 « sources miraculeuses » - la seule subsistant - ponctuant l’ascension vers l’église de la patronne des bateliers du Marais, située au sommet de la colline la plus haute de Magné).

Coulon, capitale de la Venise Verte

Maison du Marais Poitevin : « Maraiscope » (spectacle audio-visuel retraçant l’histoire du Marais), salle consacrée à l’anguille (migration et techniques de pêche du poisson emblématique du Marais), salle de la batellerie (techniques de construction et d’utilisation du batai) et reconstitution d’un intérieur maraîchin traditionnel de la fin du XIXème siècle. Eglise Sainte-Trinité du XIème et du XVème siècles. Embarcadères en bordure de quai. Conserverie des Saveurs du Marais dans l’ancienne laiterie.

Les châteaux des bords de Sèvre - en voiture

La Sèvre Niortaise effectue d’interminables méandres telle une anguille. Sa verte vallée, avec ses berges ombragées dominées par des coteaux boisés, est jalonnée d’un chapelet de châteaux d’époques diverses.

Le donjon de Niort : 2ème plus imposant donjon de France

Construction attribuée à Henri II Plantagenêt, roi d’Angleterre, époux d’Aliénor d’Aquitaine, qui lui a apportée en dot le comté du Poitou. Témoin de l’architecture militaire défensive de la fin du XIIè s. (plan quadrangulaire, massives tours carrées flanquées aux angles de tourelles pleines et de contreforts semi-circulaires sur chaque face, ouvertures étroites et peu nombreuses).

Le Coudray-Salbart : une des plus importantes forteresses militaires du début du XIIIè s. en Europe

Grand quadrilatère à 6 hautes tours castrales élevé par les Larchevêque, seigneurs de Parthenay, partisans du roi d’Angleterre Jean sans Terre, pour surveiller la Sèvre Niortaise et la frontière sud de la Gâtine et pour servir de base d’expédition militaire.

La gentilhommière de Mursay : demeure de jeunesse de la marquise de Maintenon

Château d’agrément du XVIème-XVIIème siècle bâti par Agrippa d’Aubigné, grand-père de la marquise de Maintenon, grand poète de la période baroque et écuyer du futur Henri IV. Jardin de ruines protégé aujourd’hui.

  • Français