Version imprimable

Current Size: 100%

Du haut de ses tours, plus de huit siècles vous contemplent !

Curiosité Frédéric - assistant base de données et TIC Par Frédéric - assistant base de données et TIC, le 30 août 2018

La conservation des musées de Niort Agglo vous propose une visite guidée du Donjon jusqu’au 7 septembre, du mardi au vendredi, à 11h. Elle s’intitule « Histoire et architecture du Donjon ».

En ce jeudi 23 août, un groupe de sept personnes est accueilli par Marie, une des trois médiatrices culturelles des musées, qui, après une introduction dans la salle d’accueil, les invite à sortir pour mieux apprécier l’imposante stature du vigile de la Sèvre Niortaise !

« À l’origine, une motte castrale, un château-fort en bois, est certainement élevé le long de l’actuelle rue de l’Hôtel de Ville afin de se protéger des Vikings. En 1104, il est incendié par accident ou bien au cours des luttes entre le comte du Poitou et celui d’Anjou, puis reconstruit en bois et en pierre. À partir de la fin du XIIème siècle, il est rebâti en bord de rivière, plus grand et entièrement en pierre suite à la révolte d’Henri le Jeune, fils du roi d’Angleterre. Ses deux tours maîtresses reliées par un corps de logis symbolisent la suprématie des Plantagenêt sur tout le grand ouest du royaume de France et la co-souveraineté de Richard, comte de Poitou, sous l’autorité de son père Henri II, duc d’Aquitaine et roi d’Angleterre !... ».
Puis, la guide pose une batterie de questions interactives afin d’expliciter le vocabulaire technique lié à cette architecture militaire romane : quelle est la différence entre un donjon et un château, une archère et une meurtrière ? Qu’est-ce qu’un mâchicoulis sur arc ?
Vient ensuite le jeu des 7 erreurs à l’appui d’une image de synthèse reconstituant le donjon à l’époque des Plantagenêt. Même les grandes personnes tentent de relever le défi !

De retour derrière les murs protecteurs du monument historique, direction la maquette topographique de la ville médiévale permettant en un clin d’œil de comprendre la position stratégique du double donjon roman entouré de son enceinte castrale, elle-même prolongée par la muraille urbaine ceinturant les deux collines-paroisses de Saint-André et Notre-Dame. Imaginez aussi le port fluvio-maritime desservant la halle couverte où le commerce de gros et de détail participait à la vie économique locale !

Dans la « salle du Donjon », l’évolution architecturale du bâti vous est détaillée afin d’appréhender les différentes transformations et usages de l’édifice au fil du temps. D’ailleurs, les preuves de son passé sont encore visibles sur la pierre nue ! Tour à tour, la vieille bâtisse a été du XIIème au XVème siècle un lieu de défense et de réception, puis les appartements du capitaine royal ; une caserne et une prison d’État aux XVIIème et XVIIIème siècles ; la maison d’arrêt départementale à partir de la Révolution française et enfin un musée à la fin du XIXème siècle.

La grande salle du mobilier poitevin s’offre ensuite aux curieux après avoir gravi un escalier à vis. A l’invitation de Marie, les yeux se lèvent afin d’admirer une charpente à l’ancienne reconstituée par les compagnons du Devoir de l’entreprise Asselin de Thouars qui ont œuvré aussi à la construction de l’Hermione. Elle est en carène de navire renversée et couverte de lattis en bois cloutés à la main !
Au XIIIème siècle, à ce niveau, c’était le chemin de ronde avec crénelage à archères. Saurez-vous les deviner, les créneaux ayant été depuis bouchés ?

Cerise sur le gâteau, la guide convie le groupe à un final panoramique sur la terrasse du donjon nord. De là-haut, à 23 mètres, sous un ciel bleu éclatant, le visiteur embrasse à 360 degrés la vieille ville avec son donjon, digne représentant du pouvoir royal et étatique et dont on voit la tour jumelle plus haute de 5 mètres ; l’échevinage, ancêtre de l’Hôtel de Ville rappelant que Niort fut une des premières communes fondées en France ; Saint-André et Notre-Dame, figures titulaires de l’autorité religieuse : une triple paix propice à la prospérité du temps d’Aliénor d’Aquitaine !

Pour aller plus loin, le musée du Donjon organise également tout au long de l’année des visites thématiques, de quoi satisfaire votre insatiable appétit de nouveautés ! Plus de renseignements sur le site de la Communauté d’Agglomération du Niortais : www.niortagglo.fr

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Français
  • English