Version imprimable

Current Size: 100%

En mai, fais ce qu’il te plait !

Nature Magalie - responsable du pôle accueil Par Magalie - responsable du pôle accueil, le 22 juin 2018

Par un beau dimanche, nous décidons en famille et entre amis de profiter du marais d’Arçais. Nous louons donc des canoës pour jouer aux aventuriers. Par précaution, je vous recommande de réserver. Le petit plus si vous louez comme nous la demi-journée, embarquez le pique-nique car des aires aménagées sont proposées en plein cœur de marais.

Au départ, on nous remet un plan du circuit que nous devrons suivre et des gilets de sauvetage (obligatoires pour les enfants) nous sont fournis.
Première étape côté découverte : l’embarquement. Observez une règle absolue : prendre position l’un après l’autre, sinon tout le monde tombe à l’eau !
Après un départ sans peur, les filles se font distancer par les garçons. Donc, nous forçons sur les bras pour les rattraper (non sans fous rires !).
Mais, la faim guette, la halte s’impose et, au détour d’une conche, nous découvrons ravis l’aire aménagée de l’embarcadère : tables, bancs à l’ombre et des hauts peupliers nous attendent ! C’est le Saint Graal pour les enfants qui vont pouvoir se dégourdir les jambes. L’endroit est bucolique et invite bien volontiers à la sieste, mais le marais nous appelle !

Nous reprenons notre parcours et naviguons dans le marais sauvage d’Arçais. Héron et ragondins nous accompagnent dans notre périple.
Les garçons ne doutent de rien et se lancent pour un feu sur l’eau ! Bon, une flammette semble émergée, mais, si vous voulez vraiment voir ce phénomène, je vous conseille la balade en barque traditionnelle avec batelier.
Le temps s’écoule entre deux fous rires et deux coups de rame. A ne pas vouloir abîmer les berges en nous écartant avec un coup de rame, nous avons « payé » de notre personne : les frênes-têtards, qui bordent les conches, nous ont gentiment chatouillés les bras et les jambes. Il n’y avait pas que des pros dans notre groupe !
Les quatre heures ont passé très vite. La fin du circuit nous permet de longer le chemin de halage qui part depuis le port et d’apercevoir les maisons de la rue très typique de la Garenne.
La journée s’achève autour d’une collation bien méritée.
A faire et à refaire !

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Français
  • English