Version imprimable

Current Size: 100%

Georges Queuille : l'inventeur du "vin de Gloria", son "energy drink"

Curiosité Aurélie - assistante au pôle communication Par Aurélie - assistante au pôle communication, le 13 mars 2020

Avez-vous envie de découvrir ou d’en apprendre plus sur les personnages illustres de notre territoire ? Chaque semaine, nous allons mettre en avant les hommes et les femmes qui ont marqué leur époque. Cette idée de série nous est venue en admirant la vitrine de "Votre Panier Saveur" située à Niort, à deux pas du commerce de l’illustre pharmacien dont nous allons vous parler.

Aujourd’hui, on reste dans l’actualité ambiante pour parler...  santé !
Georges Queuille fut l’inventeur du tonifiant nommé Vin de Gloria. Pour se prévenir contre les virus qui courent, voici ce qu’aurait pu nous proposer le pharmacien Queuille…

Le Vin de Gloria, l’ancêtre du Coca-Cola© : un fortifiant très apprécié et son plus grand succès commercial

C’est en 1882 que Georges Queuille invente le Vin de Gloria. Il n’avait rien d’un vin, mais c’était un fortifiant composé entre autres de coca, une plante médicinale utilisée en Amérique du Sud depuis des millénaires et qui deviendra l’ingrédient phare du Cola-Cola© à sa création en 1985.
Le Vin de Gloria était aussi composé de kola (une noix aux vertus stimulantes), de cacao, de quinquina (un extrait d’écorce aux vertus fébrifuges) et de glycérophosphates.
« Le Vin de Gloria réunit par sa composition les médicaments les plus toniques et les plus reconstituants connus jusqu’à ce jour ».
D’après les étiquettes de l’époque, il guérit la chlorose (nom donné à l’anémie ferriprive), l’anémie et la débilité. Il rend aussi la force aux vieillards et aux convalescents.
Un petit livret vantant ses mérites était fourni avec l'élixir : « Bien plus fortifiant et réparateur que les vins au jus de viande et les ferrugineux ; il ne fatigue pas l’estomac, ouvre l’appétit et facilite la digestion ».
Le prix du litre était de 5,50 francs et il était prescrit par de nombreux médecins. Serait-il venu à bout du Coronavirus COVID-19 ? Peut-être !
Revenons à cet homme…

Un pharmacien de renom et un multi-passionné 

Né à Aigre en Charente en 1857, Georges Queuille fait des études brillantes de pharmacie et de médecine à Poitiers, puis à Bordeaux, pendant lesquelles il obtient la première médaille de vermeil décernée par les facultés. Il sera cinq fois lauréat des Écoles et des Facultés de Médecine et de Pharmacie. Il installe sa pharmacie à Niort en 1886, au 19 rue de la Gare. C’est lui qui installa en 1898 le premier cabinet de radiographie à Niort, dans sa pharmacie. Trois ans seulement après son invention ! 
Georges Queuille n’était pas qu’un pharmacien. C’était un homme aux multiples centres d’intérêt. Curieux et passionné de nouveautés techniques, il était un photographe accompli possédant plus de 8.000 plaques photographiques. Certains de ses clichés sont conservés aux archives départementales des Deux-Sèvres.  
Il aimait aussi les voyages, a fait des reportages photographiques en Egypte, en Russie, au Maghreb et en Nubie. Il se passionnait pour l’esperanto. Il en était un fervent défenseur et c’est avec cette langue qu’il annotait certains de ses clichés. Dès 1907, il hébergea le « consulat espérantiste » à Niort et participa à de nombreux congrès internationaux d’espéranto.
Il était aussi, entre autres, conseiller municipal, faisait partie de l’Automobile-Club des Deux-Sèvres et du Comité pour favoriser le tourisme, était impliqué dans le social afin d’apporter de l’aide aux défavorisés…  En 1913, il est décoré de la légion d’honneur au titre de pharmacien major de 2ème Classe de l’Armée Territoriale. Une vie bien remplie !

Pour en savoir plus…

La boutique "Votre Panier Saveur", à côté  de l’ancienne pharmacie de Georges Queuille, expose dans sa vitrine fioles, flacons et autres objets ayant appartenus au pharmacien dont les bouteilles du fameux Vin de Gloria. N’hésitez pas à aller y jeter un œil, c’est l’opportunité d’en connaitre plus sur ce pharmacien atypique !

Votre Panier Saveur, 5 rue de la Gare, à Niort

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

  • Français
  • English
  • Español