Version imprimable

Current Size: 100%

Le tumulus de Péré : l’un des plus grands tumuli d’Europe en Deux-Sèvres !

Curiosité Frédéric - assistant base de données et TIC Par Frédéric - assistant base de données et TIC, le 14 septembre 2018

L’actualité patrimoniale de cette semaine, c’est bien sûr le rendez-vous incontournable des Journées du Patrimoine. Le thème retenu cette année est « L’art du partage ». J’ai donc choisi de vous « faire partager » mon coup de cœur : le tumulus de Péré, un site archéologique privé en pleine nature rarement ouvert au grand public !
Elaine Lacroix, conservateur du musée des Tumulus de Bougon, animera ce samedi matin une visite de cet exceptionnel édifice mégalithique, l’un des plus grands tumuli d’Europe en Deux-Sèvres !

A quelques lieux du centre-bourg de Prissé-la-Charrière, perdu au cœur d’un bois, non loin du château éponyme, le tumulus de Péré, long de 100 mètres et large de 20, est un ensemble funéraire inviolé depuis plus de 6.000 ans. Même les gallo-romains, qui prélevaient ses pierres pour fabriquer de la chaux, n’ont pas détruit sa structure !

La construction de ce tumulus long, élevé par les premiers agriculteurs et éleveurs de l'Humanité, fréquent sur la façade atlantique, s’est échelonnée au moins en trois temps sur 400 ans. Cité pour la première fois en 1840 comme monument anthropique (fait par l’homme), il est fouillé depuis 1995 par des spécialistes européens du mégalithisme et reconstitué en 3D à partir de 2017. Difficile d’imaginer à l’origine un tertre recouvert par la forêt qui sera patiemment excavé pour permettre de mettre au jour cette nécropole néolithique bâtie en pierre sèche et en terre probablement par des maçons spécialisés exerçant à plein temps dont certains auraient pu faire office d’ingénieur.

En 2018, 80 à 95 % du travail est réalisé. Qu’on découvert jusqu’ici les archéologues ? Trois chambres sépulcrales ; des tombes individuelles et collectives ; des ossements d’adultes, d’enfants et de nouveau-nés ; des céramiques en offrande…
Ce lieu, aujourd’hui camouflé derrière les arbres, illustre grandeur nature le Néolithique, période fondamentale de l’histoire de l’Humanité au cours de laquelle l’Homme se sédentarise et construit des monuments funéraires imposants.

Si, après avoir visité le chantier archéologique, vous avez envie d’approfondir vos connaissances, rendez-vous le mercredi 19 septembre, à 18h, à la Maison des Associations de Niort, afin d’assister à la conférence « 20 ans de fouilles du tumulus de Péré » animée par Luc Laporte, chargé de recherches au CNRS UMR - Université de Rennes. L’entrée est libre et gratuite.
Vous allez changer de regard sur vos ancêtres !

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Français
  • English