Version imprimable

Current Size: 100%

Road-trip en moto dans le Marais Poitevin : jour 2

Expérience Jennifer - conseillère en séjours Par Jennifer - conseillère en séjours, le 28 septembre 2018

Cette semaine, je vous propose de continuer notre deuxième et dernière journée de road-trip en moto sur Arçais et le Sud-Vendée.

8h : réveil matinal des troupes. Les choses sérieuses commencent !
Nous empruntons en deux roues notre itinéraire pour rejoindre le bourg d’Arçais. Nous passerons par plein de petits bourgs comme La Rochénard, Epannes, Le Bourdet, Amuré et Saint-Georges-de-Rex. Nous nous retrouvons sur Arçais et, après un petit-déjeuner pris à la guinguette au bord de l’eau où l’on peut croquer nos tartines de pain frais accompagnées de la célèbre confiture d’angélique.

Il est 10h. Il est temps pour nous de quitter ce havre de paix pour débuter notre randonnée pédestre de 10 km sur la commune. On se chicane comme des enfants : la feront nous en marche rapide ou tranquillement ? Peu importe. L’important, c’est de profiter de la beauté des lieux. Vous retrouverez d’ailleurs l’intégralité de nos fiches randonnées sur le site www.randoendeuxsevres.fr que vous pouvez télécharger gratuitement en ligne ou acheter à 0.50 cts d’euros pièces dans nos accueils de Niort, Coulon et Arçais.

Notre circuit nous emmène au port d’Arçais qui a connu une activité intense de négoce jusqu’au début du XXème siècle. Nous suivons le chemin de halage qui longe le bief où les barques glissent sur l’eau accompagnées de leurs visiteurs curieux et leurs bateliers expérimentés tant dans le maniement de la pigouille que dans la prouesse de leur savoir sur le marais. Si vous souhaitez vous arrêter et faire une petite balade en barque guidée ou libre, retrouvez la liste de nos embarcadères sur Arçais en cliquant ici. Sur ce chemin de halage, les fermes étaient construites à flan de falaise.

Poursuivons notre randonnée. Nous passons devant les célèbres cultures de mojettes, importantes dans le marais. La suite du parcours nous emmène vers la rue de la Garenne avec ses anciens corps de ferme et où, en contrebas, on aperçoit les venelles. Nous profitons du cœur même du village en découvrant l’église, la rue des Bateliers, la rue du Port de Cheusse et le chemin des Bouteilles. Nous continuons par plusieurs chemins qui nous font longer le marais et passer sur le pont de la Broue. Nous suivons le balisage jaune qui nous emmène jusqu’à la passerelle du Poissonnet. Nous terminons par la route des Vieilles Terrées. Les terrées étaient de petites parcelles allongées, plantés de frênes et de saules. Nous traversons la départementale allant sur Damvix et empruntons le chemin piétonnier qui longe le bief de la Taillée jusqu’à la guinguette où nous avons prévu de déjeuner.

Vous voulez une confidence ? En une heure et demie, nous avons terminé notre randonnée. Est-ce cette quiétude, ce calme et notre bonne humeur qui nous ont fait marcher d’un pas assuré ? Je ne saurai vous dire. En tout cas, cette randonnée est en partie accessible à tous même aux petites familles accompagnées de jeunes enfants. La poussette passe sur les trois quarts du circuit.

La suite de notre matinée ne se raconte pas, elle se goûte, se déguste au bord de l’eau au restaurant « La Guinguette du Marais ». Mes amis portent leur dévolu sur le repas maraichin avec le célèbre farci poitevin, le jambon-mojettes et la crème catalane accompagnée de son gâteau à l’angélique. Je profite des bons conseils de Séverine pour me laisser tenter par une soupe aux moules et à l’orange et une brochette de dinde accompagnée de son riz sauce soja. Un régal ! J’ai l’approbation de ma petite équipe et tout le monde est enchanté par ce repas pris au bord de l’eau.

Nous reprenons nos deux motos pour nous atteler à la découverte d’une partie du marais mouillé et desséché sur le Sud-Vendée. Nous parcourons les villages de Damvix, Maillé, Vix, Doix, Saint-Pierre-le-Vieux et Maillezais. Des champs à perte de vue défilent sous nos yeux. Quelques petites tours de poignées plus loin, nous arrêtons notre petite balade digestive à l’abbaye de Maillezais. Nous sommes à l’heure pour profiter du spectacle « Le marin du Marais » qui met en scène des personnages célèbres de l’abbaye. Quelle beauté de finir cette escapade de deux jours sur ce site majestueux. A chaque saison touristique, l’abbaye propose différentes animations en journée, deux spectacles en plein-air de 30 minutes chacun et des visites guidées du site.

Ma mission d’ambassadrice du territoire est terminée. Mes amis ont adopté ce territoire aux visages divers et ne manqueront pas de revenir y séjourner. Pari gagné. A coup sûr, ils reviendront dans le Marais Poitevin !



Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Français
  • English