Version imprimable

Current Size: 100%

Le street art : une identité culturelle locale

La destination Niort-Marais poitevin est un vaste espace d'expression culturel où les artistes régionaux et même internationaux viennent poser leurs valises afin d'exprimer en grand format leur discipline (plasticien, graffeur...).

Niort : un bastion du street art régional

Grâce au dynamisme du 4è Mur - Winterlong Gallery, Niort présente, de fresques en découvertes, un "musée" à ciel ouvert dont les graffs de son centre-ville et périphérie offrent au regard du curieux des toiles monumentales !

Qu'est-ce que le graff ? Le graff est issu du mouvement hip-hop, culture musicale et artistique urbaine née dans les ghettos new-yorkais dans les années 70 et traduisant un engagement politique. Le graff, qui n'est pas un vulgaire tag, en est l'expression picturale ! Il n'est pas illégal et répond à une commande publique ou privée.

Les Dames de la Brèche

Franck Ayroles, peintre-sculpteur contemporain…
Après des études dans la publicité et le cinéma, il devient chef décorateur. Puis, il décide de se consacrer entièrement à l'art, une passion venue de l’enfance. De nombreuses expositions personnelles et collectives jalonnent son parcours. Ses œuvres sont présentes dans les galeries, en France et à l’étranger.

… et ses drôles de dames !
Les Dames de la Brèche à Niort (Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine)Avec le soutien de la Ville de Niort, la sculpture monumentale de l'artiste s'expose depuis 2019 à l’angle de la rue du 14-Juillet et de l’avenue des Martyrs de la Résistance avec, derrière elles, la perspective des jardins de la Brèche. dans les jardins de la Brèche. Ce mobilier urbain, deux femmes colorées et multiculturelles de deux mètres de haut assises sur un banc, sont devenues ainsi un symbole de métissage et de tolérance invitant le passant à s’assoir avec elles pour une pause, une discussion ou une photo !

 

L’artiste Fabrice Hyber(t), L’Homme de Bessines

L'Homme de Bessines (Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine)Il est l’auteur en 1989 de L’Homme de Bessines. Ces petits bonhommes verts de 86 cm de haut installés sur le réseau d’eau de la commune (fontaines crachant de l’eau par tous les orifices corporels) répondent à une commande publique de mobilier urbain, traduisent le lien étroit existant entre le maraîchin et le Marais Poitevin et sont également présents partout dans le monde. Cet artiste de renommée internationale vivant à Paris réalise également en 1991 le plus gros savon du monde inscrit au Guiness des records (22 tonnes moulées dans une benne de camion). En 1995, il transforme le Musée d’Art Moderne de Paris en Hybermarché et installe un salon de coiffure professionnel au Centre Georges Pompidou à l’occasion de l’exposition Féminin/Masculin de 1996.

La libellule géante de Coulon

La libellule géante de Coulon (Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine)Un symbole de la beauté et de la fragilité de la Venise Verte. Installée en 2012, tout proche de la Maison du Marais Poitevin, elle est l'œuvre de la plasticienne Brigitte Belaud, du ferronnier d’art Alexandre Baillon et de bénévoles du centre socioculturel de Coulon-Magné. Elle a nécessité six mois de travail. Composée de papier et résine, elle mesure plus de deux mètres d’envergure.

  • Français
  • English
  • Nederlands
  • Deutsch
  • Español