Retour Retour
ECHIRE

Bords de Sèvre et Hauts de Salbart – Station de Trail

Découvrez la Station de Trail Niort - Marais Poitevin, ses plus beaux paysages et ses meilleurs parcours pour une journée, un week-end ou une semaine sportive !

ECHIRE

Trail

Panneau carré blanc et noir avec intitulé Station de Trail

Nature (faune, flore)

Ce parcours fait partie de la Station de Trail Niort - Marais Poitevin.

Quelques difficultés et obstacles qui peuvent se durcir en cas de pluie avec des zones glissantes. Parcours varié avec des passages sur des grands chemins et petits chemins. Un parcours difficile car toute la première partie va être extrêmement roulante et en milieu de parcours une zone technique avec enchainement de petits sentiers, traversée de rivière...

-> Parcours balisé Station de Trail

Bords de Sèvre et Hauts de Salbart – Station de Trail

Distance : 13,9 km

Étape 1 : Eglise Notre-Dame

Au XVème siècle, l’édifice est reconstruit et agrandit. Son abside primitive est remplacée par un chevet droit et sa nef du XIème siècle est couverte de voûtes sur croisée d’ogives. Il est rénové en 1866 et rebâti après 1870. Seuls sont conservés la coupole octogonale sur trompes du carré du transept, les piliers aux chapiteaux romans et une fenêtre méridionale ébrasée en gradins. L’église est consacrée en 1879 par l’évêque de Poitiers accompagné de soixante prêtres. Puis, le monument est restauré de 2011 à 2012.

Étape 2 : Laiterie Coopérative d'Echiré

La Laiterie Coopérative d’Echiré est aujourd’hui le leader sur le marché du beurre de qualité. Au goût de noisette, son beurre Charentes-Poitou labellisé AOC est servi à l’Elysée depuis René Coty (1956), à Buckingham Palace et à la Principauté de Monaco et le chef poitevin Joël Robuchon l’utilisait dans sa fameuse purée. L’entreprise reçoit en 2003 le prix du meilleur exportateur français attribué par la Chambre de commerce de Londres.

Étape 3 : Château de la Taillée (privé)

Le château est édifié en un seul jet au début du XVIIè s. dans le style Henri IV-Louis XIII par Josué du Fay de la Taillée. Leur fils Louis se marie en 1683 avec Elisabeth Martel de Vandré, la nièce d'Eléonore Desmier d'Olbreuse qui sera surnommée « la grand-mère de l'Europe ». En effet, sa fille, Sophie-Dorothée épouse Georges-Louis de Brunswick-Lunebourg, futur roi d'Angleterre. Georges-Guillaume du Fay épouse en 1705 Françoise du Vergier de la Rochejacquelein. Par sa mère, née Elisabeth de Caumont d'Adde, elle est l'arrière petite-fille du guerrier et poète Agrippa d'Aubigné. Pendant la Révolution, la famille émigre. Le château, mis en vente comme bien national, ne trouve pas d'acquéreur permettant à leurs propriétaires légitimes de le récupérer à leur retour d'exil et de le transmettre à leurs descendants directs qui le possèdent encore aujourd'hui.

Étape 4 : Château du Coudray-Salbart

Château-fort du XIIIème siècle attribué à la légendaire fée Mélusine, au coeur des luttes entre France et Angleterre, il interdisait la traversée de la Sèvre Niortaise, frontière sud des seigneurs de Parthenay-Larchevêque. Une barbacane suivie d’une basse-cour et d’un pont-levis à treuil mène au château qui possède encore six tours intactes différentes (Portal, Bois-Berthier, Double, Saint-Michel, Moulin et Grosse Tour) : rondes ou à bec ; voûtées en berceau brisé, en croisées d’ogives ou en coupole percée d’un oculus ; cheminées monumentales ; vastes niches d’archères ; latrines. Elles sont reliées par un couloir (une gaine) éclairé de rares meurtrières. Le Coudray-Salbart fait l’objet d’importants travaux de restauration et est ouvert une partie de l’année. Le temps d'un week-end estival, la forteresse est également mise à l'honneur lors de ses fêtes médiévales en juillet et en août.

Étape 5 : Aire de pique-nique du Coudray-Salbart

Située proche du château du Coudray-Salbart. Equipements : table, poubelles, parking et aire de camping-car.

Étape 6 : Château-Gaillard (privé)

L'ancien manoir féodal, tenu en 1678 par l’écuyer Jacques de Liniers, est transformé en logis à la fin du XIXème par Monsieur Fouquet de Massogne ; le pigeonnier de 1720 ayant été conservé.
Les dépendances du château ont renfermé la collection de voitures anciennes de l'entrepreneur de transport Roger Baillon décédé à Brûlain en 1996. L’épave d’une Talbot T26 Grand Sport ; une Ferrari 250 GT spider California, jadis propriété d’Alain Delon ; trois coach Delahaye, modèles d’après-guerre type 235 élaborés dans les ateliers du carrossier de Levallois, Henri Chapron ont été mises aux enchères en 2015, lors du salon Rétromobile à Paris.

Étape 7 : Aire de détente d'Echiré

Présence d'un ponton de mise à l'eau.

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu