Retour Retour
MAUZE-SUR-LE-MIGNON

Mauzé – Au fil du Mignon

Parcourez Mauzé-s.-le-Mignon, ville natale de René Caillié, le plus illustre de ses enfants.

MAUZE-SUR-LE-MIGNON

Pédestre

Jaune

Nature (faune, flore)

Découvrez Mauzé sur un des chemins qui mènent du Poitou à l’océan. « Mauziacum », qui signifie « placé au milieu des eaux », a toujours été un point de passage important.

Bonne randonnée et n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul à emprunter les sentiers que vous allez parcourir. Nous vous invitons donc à respecter la nature : évitez de cueillir les fleurs et les plantes, ne laissez aucun détritus derrière vous, respectez les lieux habités, restez sur les sentiers, maintenez les chiens en laisse.

Mauzé – Au fil du Mignon

Distance : 7,0 km

Étape 1 : Mauzé-sur-le-Mignon

Chef-lieu du canton des Deux-Sèvres, l’ancienne place fortifiée de Mauzé se situe, sous l’Ancien Régime, à la frontière de l’Aunis et de la Saintonge. Il n’est pas possible de parler de son histoire sans évoquer le nom du découvreur de Tombouctou, René Caillié (1799-1838). Son buste orne le Pont du Mignon, à proximité de sa maison natale.

Étape 2 : Kiosque à musique

Le kiosque à musique est situé au centre du champ de foire. Dépourvu de couverture, d’éclairage et d’acoustique, il est réhabilité grâce à cinq conseillers municipaux, tous membres de l’Harmonie. Son inauguration a lieu en 1928, lors de la célébration du centenaire de l’arrivée à Tombouctou de René Caillié, l’enfant du pays.
Pour la petite histoire, la société musicale de Mauzé est créée avant 1870 par le curé de la paroisse, puis disloquée peu de temps après. En 1877, est fondée l’Harmonie.

Étape 3 : Eglise Saint-Pierre

L’église est érigée vers 1080 dans le style roman poitevin. Des quatre prieurés et églises de Mauzé dévastés pendant les guerres de Religion, seule l’église Saint-Pierre a résisté au temps.

Étape 4 : Chemin des jardins du roi

Chemin qui longeait autrefois la pépinière royale « les jardins du roi ». Il suit le tracé des douves de l’ancien château. Les murs de pierres enferment des jardins privés.

Étape 5 : Chemin des Tapes

Son nom viendrait du bruit que faisaient les battoirs des lavandières.

Étape 6 : Le Breuil Barabin

Au n°26 de la rue du Doué, le porche dissimule une maison du XIIIè s. ayant appartenu à Jean Migault, l’instituteur persécuté par les dragonnades qui le chasseront de ce quartier en 1684.

Étape 7 : Place des Halles

Sur cette place se dressent quelques bâtiments remarquables dont une ancienne échoppe.

Étape 8 : Pont du Dauphin

Avez-vous remarqué dans le mur une borne milliaire qui jalonnait la route royale tous les 2 km environ ?

Étape 9 : Buste en bronze de René Caillié

Ce buste est inauguré en 1842, quatre ans après la mort du plus illustre des enfants de Mauzé. Derrière les murs, le château construit vers le Xè s., reconstruit à grands frais vers 1225 par Hugues de Lusignan.

Étape 10 : Maison natale de Claude Durand

Au n°152 de la Grand’Rue, la maison natale de Claude Durand, le Chansonnier Rouge et de l’autre côté de la rue, l’emplacement de celle de René Caillié.

Étape 11 : Monument René Caillié

Œuvre du sculpteur Vinet édifiée avant la Seconde Guerre mondiale et inaugurée en 1949 en hommage à René Caillié. Né à Mauzé en 1799, il est le premier explorateur européen à témoigner de l’existence de Tombouctou, ville secrète aux confins du désert, connue avant lui seulement par de vagues récits fantaisistes.

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu